Biographie

Filmer, écrire, produire, militer, s’engager, Yamina Benguigui conjugue les images, les mots et l’action politique au présent pour transformer le futur sans oublier le passé. Dans ses films, ses livres, ses discours… la mémoire est l’avenir du présent : « À ne pas connaître son histoire, on se trompe d’histoire. »… France, Algérie… Europe, Afrique, faire dialoguer les mémoires et les cultures, les femmes et les hommes, est le chemin que nous devons suivre si nous voulons imaginer un destin commun…

Filmographie

Pour Yamina Benguigui, faire un film n’est pas seulement raconter une histoire, c’est avant tout donner à une histoire la chance de se raconter. Documentaires ou fictions, courts ou longs métrages, immigration, discriminations, inégalités, intégration, travail de mémoire… c’est en libérant la parole et en brisant les silences que sa caméra témoigne des blocages et des préjugés de notre société pour mieux les dépasser.

Aïcha, vacances infernales

Chez les Bouamazza, les vacances, c’est le retour au pays. Mais cette année, avec la révolution du printemps arabe, les projets de la famille sont tombés à l’eau. Aïcha a réussi à leur organiser un séjour dans un gîte en Aquitaine. Les vacances en France sont une grande première pour eux. De son côté, elle a accepté en cachette de ses parents une semaine de vacances en tête-à-tête avec Patrick. Mais le jour du grand départ, catastrophe: la famille refuse de partir si Aïcha ne les accompagne pas…

Aïcha, job à tout prix

Aïcha vit avec sa famille dans une cité ghetto de la banlieue nord de Paris. Stagiaire dans l’antenne locale d’un grand groupe, elle rêve d’intégrer la siège, à Paris. Personne ne semble la remarquer jusqu’à ce que la directrice du groupe lui confie la promotion d’un produit cosmétique dans sa ville. Aïcha se lance à corps perdu dans cet événement. Mais il faudra compter avec l’arrivée d’une collègue prête à tout pour prendre sa place, calmer le vent de panique que sème sa cousine Nedjma, à la tête de son association de musulmanes nouvellement converties, le tout au milieu des péripéties tragi-comiques familiales.

 

Aïcha, la grande debrouille

Après être passé à un cheveu de perdre son job, elle est plus que jamais déterminée à réaliser son rêve : quitter la cité. Elle est chargée de réaliser une enquête de satisfaction auprès des consommatrices de la cité, en misant sur LA méthode de vente locale: le porte-à-porte. Mais la cité est au cœur d’un climat apocalyptique avec le retour de la malédiction des pannes d’ascenseurs… Côté cœur, Patrick lui a posé un ultimatum : une rencontre entre sa mère et Mme Bouamazza. Le rendez-vous est dans cinq jours mais Aicha n’en a toujours pas parlé à sa mère ! En véritable Shéhérazade, Aïcha pourra t-elle surmonter tous les obstacles qui se dressent une fois de plus sur sa route?

Envoyez
un message


Soumettre un projet, une action culturelle, féminine ou solidaire.

WordPress Lightbox